logo La Ferme d'étaules,vente directe à la ferme,porc,agneau label rouge,tendre agneau,21121 étaules,bourgogne

Nous suivre

La Ferme d'Étaules Contact : Marion COLSON - ESTIVALET 06.67.63.87.23 Goûtez notre Passion
 © Emmanuel LABAS

Agneaux de race Île de France

nés

 élevés

 engraissés sur notre exploitation

Ils bénéficient du

 label rouge "  Tendre Agneaux "

  qui impose le  strict respect d'un cahier des charges.

 Nos agneaux sont élevés sur paille auprès de leur mère et nourris au lait maternel, puis complémentés à base de foin de luzerne et de céréales.

Agneaux sélectionnées  en fonction  :

de leurs poids,

de leur conformation

de leur état d'engraissement

pour vous garantir un produit

de haute qualité.

 © Emmanuel LABAS

La Bergerie

Il s'agit d'un bâtiment récent ( 2014 ) entièrement isolé pour limiter  les écarts trop importants de température et très lumineux grâce au dôme, assurant ainsi le confort des animaux et le nôtre.

L'agnelage

Il se déroule en 3 périodes  : septembre, janvier, et juillet, ce qui nous permet d'avoir des agneaux de façon régulière.

Ce sont des périodes qui nécessitent la présence permanente d'au moins une personne.

En effet, lorsque les agneaux naissent, ils sont parqués avec leur mère afin de surveiller qu'elle s'en occupe  bien et qu'elle ait suffisamment de lait.

Dès lors que tout se passe bien, la mère et les petits sont relâchés dans un parc plus grand où brebis et agneaux seront par groupe de 15. À ce moment là, les agneaux sont bouclés et numérotés pour la traçabilité de l'élevage.

 

 

 

L'alimentation

Dès les premières heures de l'agneau, il faut s'assurer que ce dernier ait bien bu le colostrum ( premier lait de la brebis qui confère à l'agneau son immunité), sans ce dernier, les chances de vie de l'agneau sont faibles, c'est pourquoi il faut être présent jour et nuit.

 

Les deux mois suivants,

 l'agneau sera nourri exclusivement au lait maternel, puis sera petit à petit complémenté avec du foin de luzerne et des céréales le tout produit sur l'exploitation.

 

Les mères quant à elles sont nourries avec de l'enrubannage ( foin récolté jeune et moins sec, conservé anaérobie pour éviter les moisissures ) et des céréales ( orge, pois et avoine selon le stade physiologique de l'animal ), produites sur l'exploitation.

 

 

 © Emmanuel LABAS

Mentions Légales

Plan  du  site